Bafounda.fr.gd - Chefferie
  page d'accueil
  Nous ecrire
  Situation geographique
  Situation linguistique
  Situation administrative
  COGEDEBA
  Les Elites
  Bafounda de Douala
  => Siege
  => Presentation
  => Chefferie
  => Comite central
  => Elites
  => Organes de base
  => Divers
  => Actualites
  => JESBADO
  Bafounda de Yaounde
  Bafounda de Bamenda
  Bafounda de Bfssam
  Bafounda de Kribi
  Bafounda de Kumba
  La culture
  Bafounda de Mbouda
  Les projets
  L activite rurale
  Foot-ball
  Sites touristiques
  Galerie Masques
  Les proverbes et expressions courantes
  Annonces
  Livre d'or
  Forum
  annonce importante
  re lancement du tournoi

RAPPORT DE LA PREMIERE REUNION CONVOQUE PAR LE CHEF DE LA COMMUNAUTE BAFOUNDA DE DOUALA Sa Majesté WOWIHO Thoma dit Fo'o Tchagouong

   Alors qu'ils étaient nombreux les dignes fils Bafounda qui s'interrogeaient sur l'objet de cette reunion, certains oiseaux de mauvais augures, quelques maigres têtes d'ailleur, refractères au progrès, avaient deja tranché sur l'ordre du jour. En effet, il s'agissait selon eux de l'occasion pour le chef d'en finir en public avec le bureau général, ou plus precisément le president général sur des problèmes dont ils étaient les seuls à maitriser. Cette vision faisait croire au plus crédule que le foyer générale dans les dizaines de minutes suivantes allait se transformer en un veritable champ de bataille où les propos blessent et choquent, notre foyer devait être reduit selon toute vraissemblance en un vaste état de nature où chaqu'individu sera entrain de poursuivre la mort de l'autre.

   Mal s'en est pris à ces détracteurs jaloux des initiatives communautaires,  hostiles aux porteurs d'initiatives et   aux hommes d'action, bref, rebelles à tous ce qui peut impulser une veritable marche vers le succès. Ils ont tout simplement regardé impuissament leur voeux s'écrouler comme un chateau de carte lorsque le chef de la communauté Bafounda de Douala a fait son apparition autour de 20 heures, manifestement très enthousiaste de revoir le foyer social qui ne l'a plus accueilli depuis son intronisation comme chef il y'a de cela près de 8 mois.
Avec lui, l'ordre du jour qui n'avait rien d'un ticket pour un combat de boxe à Las Vegas comme l'avaient laissé pressentir ces langues crochues.
   En effet, le programme de la soirée s'articulait autour des points suivants: Prière d'ouverture, Mot du chef de famille, Frequence  sur les session de reunion du bureau général, Etat des preparatif du congrès CoGeDeBa. , et enfin le mot de cloture du chef de famille.
   Le president Batchusso faisait office de sécrétaire pour la circonstances, et c'est d'ailleurs lui qui ouvre la  séance en prononçant l'ordre du jour cité plus haut; après quoi il passe la parole au père RODY pour la prière d'ouverture. Ce dernier l'exécute avec tellement de d'éloquence que même les coeurs les plus enclins au désordre sont touchés. il invite tous les memebres presents à faire preuve de bon sens, d'amour, de fraternité et de solidarité. il passe ensuite la parole au chef de famille.

1. Mot du chef de famille S.M. WOWIHO Thoma dit Fo'o Tchagouong

   Celui-ci commence son discours par un élan de coeur vis à vis de tous les membres presents en leur témoignant sa gratitude d'avoir repondu present. il évoque dans la foulée que cette réunion n'était pas destinée à une caste bien defini, mais à tout fils Bafounda soucieux du develloppement de notre communauté. Par la suite, il presente ses vifs regrets du fait qu'il a été très discret depuis son élection et profite de l'occasion pour adresser solenellement ses encouragements au bureau général qui n'est pas resté entre temps les bras croisés, malgré son fait de leur avoir donné le feu vert sans les avoir installé. Il promet également une reunion générale où chaque fils Bafounda aura la possibilité de donner son avis sur les question qui engage la communauté. En ce qui concerne le bureau de la chefferie, il promet de le construire au plus tard la fin du mois de septembre pour la simple raison selon laquelle il lui faut du temps pour chercher les perles rares qui vont l'entourer. il justifie cela par le fait que la précipitation peut l'emmener à s'entourer des personnes qui ne sont pas en règles  ou qui sont en conflit dans leur quartiers; on ne saurait selon lui commander Bafounda alors que dans son propre quartier on est un delinquant. il achève ses propos par une invitation à l'unité, l'amour et l'harmonie.
le modérateur prend la parole sur ces mots pour l'adresser illico au president genéral monsieur Joseph Mathus TATHO. Ce dernier visiblement un peu surpris d'intervenir brusquement dans l'ordre du jour, ce qui vaudra à l'assemblée quelques secondes d'impatience, se lève et justifie d'abord ces secondes de silence par une façon à lui de s'inspirer. Autant lui donner raison. il salue l'assemblée, et manifeste ses souhaits que cette assise s'achève dans des meilleurs termes.
 

Les reactions

   Aux propos du chef, beaucoup de réactions ont été observé:
   Un fils Bafounda s'est lévé pour se plaindre à l'endroit du chef et du fait des ralentissement des activités, et insiste sur le fait que tout developpement durable passe d'abord par un recensement complet de tous les fils Bafounda de Douala,  propos tres ovationnés par l'assistance.
    Un autre fils s'est lévé pour indexer le president genéral en lui faisant remarquer qu'il est le president general des Bafounda et non le president du bureau général. il lui revient selon ces propos de reunir tous les preident de reunion des quartiers pour demander leurs avis sur des questions qui engagent le village. 
   Un dernier intervenant se lève pour rappeler le chef à l'ordre en lui faisant remarquer que le jour où il a gagné les élections, il y'avait beaucoup de rejouissance, le peuple à beaucoup rêver du changement, mais aujourd'hui on à l'impression que leur rêve s'est transformer en illusion d'autant plus qu'on n'est pas plus avancé que ce fameux jour.

    A ces interventions que nous n'avons pas pu tout exposer, le chef prends la parole pour reconnaitre le merite de son predecesseur en la personne de monsieur KAKEU François qui a pu règner 10 ans, il invite tout le peuple à le soutenir pour ce chantier qu'il a pris et de ne point lui jeter les pierres mais à le remettre sur la voie au cas où il serait entrain de se perdre. 
Le president général prend lui aussi la parole sur ces entrefaits pour suivre la même ligne éditorial que le chef en expliquant qu'il est ouvert à tous moments pour des conseils relevant du progrès de notre communauté.

 

2. Frequence des session de reunions du bureau général

    A ce niveau, il était question de mettre definitivement une reunion générale sur pied. C'était le soucis du chef lorsqu'il a pris la parole. Dans voies se sont levées dans l'assemblée pour proposer que le chef avait interêt à confier ce dossier au president générale, et eventuellement lui donner un délai pour la mise sur pied de ce projet. ceci sera comme nous l'avons cité plus haut, une tribune dans laquelle les doléeances du peuple seront tenu en consideration, mais aussi servira de courroie de transmission entre les decisions prises au sein du bureau général, et les differentes reunion de quartier.

4.. Etat des preparatif du congrès COGEDEBA

Une fois de plus, la parole est adressée au president géneral, qui fait remarquer que les preparatifs vont bon train, et qu'il serait imprudent de sa part de dire exactement à quel niveau il est. dans tous les cas, l'assemblée  générale de dimanche sera l'occasion pour tous le monde d'être fixé sur l'équipe de foot qui sera envoyé au village, et l'etat de preparation des joueurs. le president profite de cette rubrique pour implorer la diligence des fils Bfounda à s'approprier les cartes de developpement du COGEDEBA. ce qui suscite immédiatement l'inquiétude de Maitre KALEU qui demande la finalité de cet argent qui est versé tous les ans au COGEDEBA. le president ne se fait pas prier pour lui repondre que n'étant pas le mieux placé pour satisfaire entièrement sa curiosité, il peut se permettre de lui donner quelques détails sur ce qu'on a eu a faire des sommes cotisées il y'a un ou deux ans. En effet, les sommes cotisé permettront de financer le projet de construction d'un musée dans Bafounda. la finalité de ce musée est valoriser nos valeurs traditionnelles et d'attirer les touristes dans notre village, ce qui a pour impact immédiat la propension des bailleurs de fonds à investir leur capitaux dans Bafounda. Dans la foulée il a évoqué un projet à court terme de l'electrification du village et de l'irragation en eau potable dans un futur proche. comme quoi, on peut se permettre de croire que la generation presente met veritablement tout en oeuvre pour que Bafounda prennet definitivement la locomotive du devellopement.

5. Les Divers

Au cours des divers, on reviendra sans cesse sur des points cité plus hauts sans toutefois y faire grand cas. mais auusi sur certains points qui laissait encore jusque la certaines personnes perplexes. il s'agit de la rupture du recent Championnat de football. à ce sujet, le chef prendra la parole pour dire que la raison de cette rupture est qu'il à perçu dans son organisation des signes de désordres et de désolidarisation. pour eviter qu'on ne revienne à l'état de chaos des années antérieurs, il a preferé interrompre. cette raison a tout de même laissé l'assistance insatisfaite, apparement soucieuse d'en savoir encore plus qu'une simple question de desordre. Néanmoins, il a promis qu'un championnat sera organisé le mois d'octobre, cette fois ci sur des bases solide.
A la suite de ces propos, il remercie personnellement le president de la Jeunesse Estudiantine et Scolaire Bafounda de Douala pour ce qu'elle à pu realiser jusqu'à present malgrè ses moyens parfois modestes. Il promet de soutenir cette association personnellement.

6. Mot de Cloture du chef

le chef cloture la soirée par un message d'amour et de solidarité, en invitant tous les fils Bfaounda à s'inviter massivement à l'assemblée genérale du dimanche 09 aout 2009. il improvie dans la foulée un 7 eme point que nous appeleront le point de "mise en bière et de levée de coude"

Appolos Patrick de FAKO
directeur de publication


 

=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=